Désordre

« Non mais Julie, c’est vraiment plus possible là.

— Bah quoi ? Je travaille !

— Non mais tu as vu l’état de ton bureau ?

— Oui bah…

— C’est pas croyable…

— Ben je m’y retrouve, moi…

— Vraiment ? Et ça, c’est quoi ?

— Ben… Un Fémina…

— Et ça ?

— Un rappel de facture… Te fâche pas, je m’en suis occupée !

— Mouais… Et ça ?

— Ça ressemble au compte-rendu du mois dernier…

— Et c’est normal que ce soit avec une pub de Picard ?

— Euh…

— Et la pile là ?

— Ah ça, c’est rien…

— C’est rien ?

— Juste des archives, il faut que je les ramène…

— Depuis ?

— Euh… Quelques mois… »

Il ferme les yeux, se pince la racine du nez et laisse échapper un long soupir.

« Au final, pour travailler, là…

— Oui ?

— Tu as besoin de quoi ?

— Ben ce dossier, là…

— Et ?

— Euh…

— C’est tout ?

— Ben… Oui ?

— Mais… Tout le reste ?

— Oh bah tu sais…

— Tu vas me ranger ça.

— Oui oui…

— Aujourd’hui.

— Ah…

— C’est bien compris ?

— T’es sûr ?…

— C’est bien compris, Julie ?

— Oui… J’ai compris… »

A sa grande surprise, le bureau est impeccable quand il y repasse plus tard dans la journée. Pas un papier qui traîne, un unique dossier sur la table près de l’ordinateur, tous les crayons et stylos dans un pot. L’agrafeuse est alignée avec le plan de travail. Elle se tourne vers lui.

« Coucou mon chéri ! Tu vois ? C’est tout propre !

— Ah bah je vois ça ! C’est bien, ma grande.

— Tu es content ?

— Ah bah là, oui, très ! Où sont tous tes trucs ?

— J’en ai mis dans la voiture, pour les ramener demain, et sinon ben… J’ai rangé, quoi.

— D’accord. Tu as trouvé de la place dans les placards ?

— Oui oui…

— Celui-ci ?

— Euh… Oui ? Tu me fais un bisou ? J’ai mérité, non ? »

Il sourit et s’avance vers elle pour l’embrasser. Elle voit son expression changer à mi chemin et il bifurque vers l’armoire qu’il ouvre en grand d’un seul geste. Comme dans un dessin animé, le contenu de l’armoire se déverse sur lui et vient d’écraser à ses pieds. Il se penche et ramasse un prospectus de chez Auchan. Il reste face à l’armoire. A ses épaules tendues, elle voit qu’il est furieux.

« Tu te fiches de moi ? »

Elle n’ose pas répondre et baisse la tête. Il se retourne, vas au bureau et balance le prospectus sur la table.

« Alors ?

— Je…

— Oui ?

— Tu m’avais dit de ranger le bureau…

— Et ?

— Ben y a rien sur le bureau, là… »

Il pointe le tas de paperasse en ruine au pied de l’armoire.

« Et ça, c’est quoi ? Hein ?

— Ben c’est pas sur le bureau…

— Est-ce que c’est rangé ?

— Bah là… non, forcément…

— Tu trouves ça drôle ?

— Non…

— Tu penses que bourrer un armoire de tout ton bazar c’est ranger ?

— Il n’y avait pas la place… »

Il jette un oeil vers l’autre armoire, de l’autre côté de la pièce et secoue la tête d’un air dépité.

« Allonge-toi sur le bureau.

— Non… S’il te plaît…

— Maintenant ! »

 

À quatre pattes, elle ramasse et trie les papiers par terre. Elle n’a qu’un t-shirt sur elle ; il ne l’a pas laissée se rhabiller. Elle sait qu’il l’observe, assis sur la chaise. Il en profite bien. Ses fesses sont brûlantes, elle sent les marques qu’il y a laissé. La piscine lundi avec Sophie et Véro, elle peut oublier. Elle va leur proposer une restau ou quelque chose. Enfin, si elle peut s’asseoir… Pfff… Elle s’y retrouvait très bien, dans son fatras. Bon, ça lui prenait du temps de faire en sorte que les piles ne s’écroulent pas, mais quand même… Tiens, promo sur la Häagen-Dazs, ça lui ferait du bien aux fesses. Ah non, c’était en février… Pfff, il a raison, et ça l’énerve. Puis elle sent bien son regard qui se balade sur ses fesses nues, son entrejambe, ses cuisses… Comment est-ce qu’elle est censée se concentrer ?

Elle termine de trier les papiers. Il est debout, derrière elle. Elle se retourne vers lui.

« Je peux m’habiller ?

— Ah bah je ne sais pas pourquoi, mais tous tes portes-jarretelles et tes bas sont tombés de l’armoire, dans la chambre… Je pense qu’ils n’étaient pas bien rangés… Il va falloir les trier, et tout… Tu m’aides ? »

2 thoughts on “Désordre”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s